14 septembre 2012

9 messages - Retourner à l'article
  • Un texte, un [mathématicien]

    le 14 septembre 2012 à 14:53, par Christine Huyghe

    Clairaut s’est bien amusé (et donc aussi les lecteurs et lectrices de ce billet 267 ans après)... Amsterdam 1745 : Fallait-il pour échapper à la censure publier aux Pays-Bas ?

    Répondre à ce message
    • Un texte, un [mathématicien]

      le 14 septembre 2012 à 16:59, par Olivier Courcelle

      En tout cas, il fallait faire comme si ! Clairaut lui-même était censeur (pour les mathématiques), ce qui est révélateur des mœurs de l’époque en matière de Librairie…

      Répondre à ce message
  • Un texte, un [mathématicien]

    le 14 septembre 2012 à 15:00, par Christine Huyghe

    ps : Diderot publie un roman libertin en 1748, « les bijoux indiscrets ». Diderot connaissait-il l’ouvrage que vous citez ?

    Répondre à ce message
    • Un texte, un [mathématicien]

      le 14 septembre 2012 à 17:00, par Olivier Courcelle

      Je ne sais pas, mais il est certain que les deux hommes se connaissaient à peu près à cette époque. Clairaut ira d’ailleurs rendre visite à Diderot emprisonné à Vincennes après la publication de la Lettre sur les aveugles.

      Répondre à ce message
  • Un texte, un [mathématicien]

    le 14 septembre 2012 à 21:16, par pi.erdeux

    « la courbe décrite par un pénis en voie d’érection » : un tel thème c’est bien entendu pour faire monter l’audimaths ...

    Répondre à ce message
  • la solution

    le 15 septembre 2012 à 21:18, par Stéphane Jaffard

    On apprend à la fin de ce court texte que la solution est... une spirale !

    Espérons que nos collègues des sciences naturelles ne liront pas cet article susceptible de renforcer l’idée commune selon laquelle les mathématiciens ne pensent pas à éliminer les solutions qui ne sont pas physiquement réalistes.

    Par contre, les amateurs de contrepèteries verront sans doute là l’origine de la célébrissime ``l’aspirant habite Javel’’.

    Répondre à ce message
    • Le lieu (géométrique) de Vi

      le 16 septembre 2012 à 09:46, par Gédéon

      à Beaumont-le-Vicomte,

      (de la part de mon ami Alcofribas Nasier).

      Répondre à ce message
  • Un texte, un [mathématicien]

    le 20 septembre 2012 à 23:05, par Martin Andler

    Faut-il considérer que ce billet est une suggestion aux organisateurs du cycle « Un texte, un mathématicien » ? Si c’est le cas, il faudrait 1° nous éclairer sur le chemin qui mène de ce texte de Clairaut aux mathématiques actuelles ; 2° nous suggérer un conférencier...

    Répondre à ce message
    • Un texte, un [mathématicien]

      le 23 septembre 2012 à 13:28, par Olivier Courcelle

      C’était avant tout un amical clin d’œil ;-)

      Quitte à suggérer un texte, je crois que je choisirais plutôt celui dans lequel Clairaut clôt une formulation du problème des trois corps par un défi qu’il semble lancer à l’humanité toute entière.

      Voici d’ailleurs le passage concerné :

      En choisissant deux quelconques des six équations différentielles, par exemple les deux dernières, les équations à résoudre pour le problème des trois corps sont donc :

      [maths]

      Intègre maintenant qui pourra (source).

      Le conférencier idéal serait un dynamicien, si possible spécialiste du problème des trois corps. Un étrange signe du destin veut d’ailleurs que les initiales de l’un d’entre eux soient celles d’Alexis Clairaut ! (Attention, je ne lui ai parlé de rien...)

      Comme je le rappelais dans un précédent billet, une première approche du problème avait conduit Clairaut à annoncer à la face du monde que Newton s’était trompé et qu’il fallait modifier la loi de la gravitation. Certains ont dû le trouver bien crétin quand il s’est finalement rétracté, mais il triomphait par la même occasion d’un redoutable problème que personne, pas même Euler, ne parvenait pas à résoudre.

      Par une autre heureuse conformation des astres, cette année du centenaire de la mort de Poincaré laisse la place en 2013 à celle... du tricentenaire de la naissance de Clairaut ;-)

      Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.