4 avril 2013

10 messages - Retourner à l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Codage et cryptographie

    le 5 avril 2013 à 23:13, par Christophe Boilley

    Je suis intrigué par la dernière phrase.

    204235 = 34 (mod 391).

    Observez le degré de la puissance et pensez à la gigantesque capacité de calcul nécessaire pour trouver la congruence.

    L’algorithme d’exponentiation rapide et l’utilisation des congruences permettent de calculer ce résultat avec 12 multiplications à trois chiffres et autant de divisions euclidiennes. À la main, c’est donc probablement faisable en une demi-heure environ. J’ai peine à croire que l’auteur d’un article sur la cryptographie puisse penser sincèrement que ce calcul donné en exemple nécessite des capacités gigantesques.

    Bien sûr que la cryptographie telle qu’elle est utilisée aujourd’hui est gourmande en ressources. Mais les ordres de grandeurs ne sont pas du tout les mêmes que dans cet exemple.

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.