24 janvier 2009

2 messages - Retourner à l'article
  • Voitures et machines à coudre ...

    le 26 janvier 2009 à 17:07, par Arnaud R.

    Monsieur Sauvageot,

    Un grand merci pour votre article, d’un grand intérêt pour moi qui suis un modeste passionné de maths, et aussi enseignant en finance.

    Dans le paragraphe « Finance et machines à coudre », vous dites :

    « Dans cette seconde image, plus profonde, les produits financiers sont les machines à coudre. Ces produits sont côtés par des agences qui estiment le risque de chaque produit. »

    Devons-nous bien lire « cotés » ?
    Pour ma part je comprendrais davantage quelque chose comme « notés » (au sens anglais de « scoring », i.e. évaluation du risque intrinsèque du produit (dans votre exemple), ou de la contrepartie, dans d’autres cas, comme le crédit).

    En finance « cotés » signifie « avoir été admis à la cote », ou de manière équivalente, d’avoir autorisé l’échange de ses titres sur une place de marché publique, où la cotation représente la valeur monétaire du dernier échange, le dernier accord entre acheteur et vendeur.

    Je vous remercie pour votre réponse si vous passez par là, et pour votre travail.

    Répondre à ce message
    • Voitures et machines à coudre ...

      le 26 janvier 2009 à 20:02, par François Sauvageot

      Merci pour votre commentaire. En effet, il s’agit juste d’une estimation du risque et le terme côté, trop connoté en finance, est inadéquat. Je l’ai changé en suivant votre suggestion. Merci encore.

      Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.