13 août 2014

5 messages - Retourner à l'article
  • Subhash Khot, prix Nevanlinna 2014

    le 18 août 2014 à 10:14, par Olga

    faute de frappe : Peut-on trouver une méthode qui permette d’aller plus vite ?

    (qui permet)

    Répondre à ce message
  • Subhash Khot, prix Nevanlinna 2014

    le 18 août 2014 à 11:17, par Étienne Ghys

    Chère Olga,

    Je ne suis pas spécialiste en grammaire mais il me semble que les deux écritures sont possibles. Tout dépend du degré de certitude qu’on souhaite indiquer.

    Le subjonctif « qui permette » laisse une partie de doute.

    Bon, à moins que des dizaines de lecteurs me convainquent (là, l’indicatif et le subjonctif coïncident) du contraire, je propose de laisser « permette ».

    Merci pour ta vigilance !

    Etienne

    Répondre à ce message
    • Subhash Khot, prix Nevanlinna 2014

      le 20 août 2014 à 03:22, par Olga

      Cher Étienne,

      Merci beaucoup pour votre réponse rapide et efficace,
      Je m’excuse d’avoir pas très attentivement lu votre article ayant un style impeccable ! Je suis heureuse qu’on peut aussi apprendre de la grammaire française sur le site mathématique ! En tous cas, merci pour le contenu mathématique très intéressant qui explique les idées des difficiles travaux de Subhash avec une telle clarté !

      Et je vais me concentrer sur un chapitre avec des subjonctifs dans mon livre de grammaire.

      Olga

      Répondre à ce message
  • Subhash Khot, prix Nevanlinna 2014

    le 3 septembre 2014 à 14:43, par amic

    Tant qu’on est dans les fautes de frappes, il y a un x à la place d’un × (\times) dans l’équation de factorisation. Et « approximately » en bas, à la place de Approxilately.

    Répondre à ce message
  • Subhash Khot, prix Nevanlinna 2014

    le 3 septembre 2014 à 17:51, par Étienne Ghys

    OK corrigé, merci.

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.