18 février 2015

67 messages - Retourner à l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Faut-il mettre Pythagore dans une poubelle ?

    le 18 février 2015 à 19:25, par Simon Billouet

    Bonjour Étienne.

    Au sujet de l’assertion « enseigner [le théorème de Pythagore] sans le démontrer n’a pas d’intérêt au collège », j’apporte un bémol. Il me semble qu’on ne m’a pas démontré le théorème de Pythagore au collège, il y a environ quinze ans. Pourtant, j’ai l’impression qu’on faisait des maths, et peut-être même pour la première fois : je me souviens de ma prof nous marteler qu’une réponse à un exercice de maths commençait par « On sait que », se poursuivait par « Or », et se finissait par « On en conclut que » (il fallait le souligner). Simplement, le théorème de Pythagore était pris comme axiome.

    Si c’est clairement dit (ce qui n’est probablement pas le cas actuellement, et même à l’époque ; ma demande à quelques camarades en 5/2 d’une preuve sans produit scalaire ou autre connaissance avancée avait conduit à une bonne heure de réflexion au fond de la classe), il n’y a pas a priori de problème.

    Pour conclure, je commence tous mes enseignements depuis 3 ans (en L1-L2) par un nuage de mots sur le thème « Qu’est-ce que les maths ? » ; le mot qui revient le plus souvent est « théorème », et nous discutons ensuite de ce qu’est un théorème, et s’ils en connaissent. Le théorème cité le plus souvent est largement Pythagore. S’il ne reste plus de théorèmes qui ont de « noms », l’exercice deviendra plus difficile ! ;-)

    Bonne soirée

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.