18 février 2015

67 messages - Retourner à l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Faut-il mettre Pythagore dans une poubelle ?

    le 18 février 2015 à 21:16, par Étienne Ghys

    Cher Monsieur,
    Merci pour votre témoignage.
    Faire évoluer les contenus des programmes n’est certainement pas une chose facile et je n’ai pas proposé une révolution ! Comment faire, alors qu’il est évident que les autres sciences ont explosé en 50 ans et qu’il est nécessaire que les maths leur laissent un peu de place, alors que les maths ont explosé depuis 50 ans et qu’il est nécessaire de faire la place aux probabilités, mais aussi à l’informatique ? Comment faire pour choisir ce que nous souhaitons enseigner, fatalement en abandonnant ceci ou cela ?

    Votre description du rôle du théorème de Pythagore dans les programmes est tout à fait pertinente, mais tout cela est interne aux programmes de maths mais ne répond pas la question « Dans quels buts enseigne-t-on cela, quels bénéfices nos élèves vont-ils en tirer dans leur vie active, au delà de leur vie scolaire ? ». Je ne crois pas me tromper en disant que, disons dix ans après le bac, une grande majorité de nos concitoyens, en gros ceux qui n’ont pas de lien avec une activité scientifique, ont oublié les théorèmes de Pythagore, les produits scalaires, les nombres complexes, etc. N’aurait-on pas pu utiliser le même temps à l’école avec plus d’efficacité ?

    Vous convenez que les élèves ne se souviennent pas de la démonstration, (quand elle leur est présentée). De mon point de vue, c’est un échec.

    Conservons néanmoins ce qui marche avec les élèves et qui donne du sens à la suite de leur études.

    C’est probablement là que nos points de vue divergent. En ce qui me concerne, je ne vois autour de moi que des gens qui n’ont plus la moindre idée de ce qu’est le théorème de Pythagore, ou qui ne se souviennent plus que de la musique... [Enfin, quand je parle des gens autour de moi, je ne parle pas de mes collègues mathématiciens !]

    Il y aurait sans doute beaucoup de choses à changer.

    A quoi pensez-vous en particulier ?

    Bien cordialement,

    Etienne Ghys

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.