18 février 2015

67 messages - Retourner à l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Faut-il mettre Pythagore dans une poubelle ?

    le 20 février 2015 à 12:47, par Clement_M

    Pour le point 2) ce que je conteste c’est la mise en pratique du lien entre la vie quotidienne et les mathématiques qui risque d’aller vers moins de mathématiques et plus d’observations ou de modélisation. Même s’il est difficile de trouver des notions postérieurs au 18ième siècle dans le programme du collège je pense que vous m’accorderez qu’il est essentiel pour les collégiens de comprendre ses notions (qui sont utiles dans la vie de tous les jours et font partie du socle commun du collège) :

    • la proportionnalité
    • un peu de statistique
    • maîtriser les fractions et le calcul en général
    • comprendre les notions de longueur, aire, volume

    Ces notions, bien que très anciennes, sont utiles à tout le monde et ne sont pas maîtrisés par tout le monde malheureusement. Il me semble un peu plus urgent de maîtriser la proportionnalité que de comprendre la géométrie des réseaux. Pour comprendre l’utilité de la proportionnalité ou des fractions, je pense qu’il n’est pas forcément nécessaire de rajouter encore plus d’exemples de la vie de tous les jours. Bien sûr, il faut expliquer que ça sert et je pense qu’on peut très facilement donner des exemples qui le montrent. Rajouter des exemples pourrait conduire à maîtriser des exemples et non pas la théorie,ce qui serait un désastre.

    Je suis tout à fait d’accord pour dire que la situation maths-infos est très difficile à décoincer car toutes les solutions que vous apportez (et qui, vu le document du ministère, ne correspondent pas à celle envisagée : faire de l’info en maths et former les profs) implique une grosse période de transition (ce qui explique pourquoi elles risquent d’être abandonnées si on ne se décide pas à agir franchement). Il est impossible de recruter/former pour l’année suivante des profs d’informatique qui rempliraient toutes les classes du collège. C’est pour cela qu’on en rajouter à petites doses (sans vraiment de formation) dans le cours de mathématiques et que cela risque de continuer dans ce sens avec peut-être dans quelques années un capes maths-infos.

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.