18 février 2015

67 messages - Retourner à l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Faut-il mettre Pythagore dans une poubelle ?

    le 24 février 2015 à 13:30, par Bastien_B

    Nous devrions d’abord enseigner ou plutôt introduire les cours de maths par rapport à l’histoire des mathématiques.
    En effet si on ne sais pas pourquoi, et dans quelle utilité nos savant mathématiciens on chercher de résoudre tels ou tels problème. On ne peut pas rentrer complètement dans le programme..
    J’ai heureusement la chance d’avoir une professeur de mathématiques très intéressante, je site « on ne fait pas de mathématiques sans un peu d’histoire ».
    Je suis passionnée de mathématiques, et j’essai de transmettre cette passions à des personnes détestant les maths, je m’aperçoit au final qu’ils n’aiment pas ça pour une simple raison : ils ne voient pas l’utilité de faire ceci ou cela..

    Pour moi, aujourd’hui nous manquons de bon professeur qui transmettent la passion des mathématiques. Faire comprendre pourquoi on fait ça, quelle est alors l’utilité de nos jours ?
    J’ai aussi remarqué un paradoxe : certaines personnes étant « dégoutté » des cours et en particulier des mathématiques. Ils vont alors s’orienté vers un enseignement type « bac professionnelle » où l’enseignement des mathématiques n’est pas mis en valeur. J’ai alors regardé un peu leur cours qu’il leur donne. Au final ce qu’ils leur est enseigné est seulement l’application de formule brut sans démonstration. Je comprend tous à fait ces élèves qui ne voient pas l’utilité de ses application.. Et donc peuvent finalement être encore plus « dégoutté » par cette matière..
    Le paradoxe est donc que lorsque les élève n’ont déjà pas goût aux mathématiques, ont leur donne alors des cours d’application avec des professeurs moins qualifiés. Ils ne pourront alors plus jamais avoir la passions des mathématiques ?

    Pour revenir sur le sujet, Je suis en total accord avec vous Mr Ghys, La démonstrations du fameux théorème de Pythagore devrais être enseigné dans le second cycle, comme cours d’introduction pour le théorème ? Sous forme d’une activité ? (niveau 5ème tous à fait envisageable)

    De plus il n’y aurais pas seulement le théorème de Pythagore à démontrer mais plusieurs théorème tels les angles alternes-internes ou la somme des angles d’un triangle est égal à 180° qui est d’un niveau relativement simple !
    On commence à voir certaines démonstrations seulement à partir de l’enseignement de la 1er S..

    Le temps des recherches Grecs est merveilleuse et peut être considéré comme l’invention de la géométrie, de l’arithmétique et de la logique (Thalès de Milet, Pythagore Euclide Archimède..)
    Avec Éléments d’Euclide nous à permit de synthétisé l’ensembles des recherches grecque, les démonstrations de l’époque sont envisageable dans le programme secondaire.

    Sur ce merci à Pythagore, le titre provocateur de l’article ma directement intrigué. Merci à Etienne Ghys d’avoir ouvert ce débat, Vive Pythagore (de Samos) et Vive les Mathématiques !
    Bastien.B

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.