18 de noviembre de 2015

28 messages - Retourner à l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Il n’y a plus de place pour Cauchy !

    le 19 de noviembre de 2015 à 19:53, par Aziz El Kacimi

    Cher François,

    Je donne le programme de CPGE parce que c’est ce qu’on nous demande de traiter
    en MEÉF. Suis-je d’accord avec ? Oui, mais pas avec ses trous ! Je le suis à la lettre ?
    Non, absolument pas ! Je reste encore attaché au vrai enseignement des mathématiques
    pas celui où on ne dispense que des recettes. J’ai déjà eu l’occasion d’exprimer ce point de vue dans un courrier des lecteurs (voir ici) et dans d’autres billets (ici ou par exemple). Que certains pensent qu’on n’a pas besoin du «critère de Cauchy» pour telle ou telle suite, c’est leur droit. Mais que les étudiants (et presque tous) de Licence 3 et de Master aient encore à ce niveau du mal à comprendre rien que le sens de la proposition : Pour tout $\varepsilon >0$, il existe un entier positif $k$ tel que $n,p\geq k\Longrightarrow \vert x_n-x_p\vert <\varepsilon $ (ou toute autre du même type), je trouve cela dramatique !

    Que les jeunes et les vieux se rassurent : ce n’est pas de leur faute ; c’est celle d’un système.

    Et même, chut ! on doit pouvoir trouver des chercheur(se)s en maths qui n’ont pas entendu parler de Cauchy.

    Cela n’est pas exclu !

    Amicalement,

    Aziz

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.
La traducción del sitio del francés al castellano se realiza gracias al apoyo de diversas instituciones de matemáticas de América Latina.