28 août 2009

17 messages - Retourner à l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • le web et les (faux) combinateurs de point-fixe.

    le 18 novembre 2018 à 18:36

    merci, PL ; il se pourrait que les 4 contraintes de mon « cahier des charges » soient trop sévères.
    les récursions de Python sont limitées ; -la vraie récursion avec appels imbriqués plante dès que la pile des appels est dépassée et c’est bien normal dans un ordinateur matériel. -les autres récursion, telles que functools.reduce sont parfaites pour les cas où on connaît à l’avance la liste des points à traiter, donc l’équivalent d’une boucle for ; mais pour l’équivalent d’une while, par exemple calculer Pi avec une précision de 10**-20 avec la suite de Leibniz, exemple très lent, on ne connaît pas à l’avance à quel « n » correspond cet « epsilon » de 10**-20 et on ne peut pas fournir à une function de récursion ce « n » ni la suite des nombres entiers de 0 à n, seul le while possède un test d’arrêt des rebouclages. .... enfin, d’après mes explorations de python. L’idée de Church est séduisante car on fournit à un Y-C une fonction qui exprime bien la récurrence souhaitée et le Y-C fait le travail tout seul. Je suis arrivé à la conclusion qu’un vrai Y-C n’est pas praticable, et j’examine une autre piste de simulation : 1) écrire un simulateur de Y-C (même comportement vu de l’extérieur) et surtout abondonner l’exigence de lui fournir un seul argument, mais deux ou trois arguments qui expriment la récurrence souhaitée. En attendant évidemment je survis avec des boucles while !

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.