8 septembre 2017

12 messages - Retourner à l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Ces fichues variables

    le 9 septembre 2017 à 10:05, par Patrice Ossona de Mendez

    C’est parfois plus compliqué, et c’est en fait la notion même de négation qui n’est pas comprise. Ainsi, si on demande à un jeune élève la négation de « s’il fait beau demain, il ne pleuvra pas » on obtient fréquemment des réponses telles que « s’il fait beau demain, il pleuvra » et même « s’il ne fait pas beau demain, il pleuvra ».

    La notion de négation est si problématique, qu’elle a amené à abandonner (ou à tenter d’abandonner) les questions posées par un programme informatique auxquelles l’utilsateur devait répondre par « oui » ou « non ». Exemple type : quelle est la négation de « Êtes-vous sûr de ne pas vouloir quitter ce programme sans sauvegarder vos données » (exemple réel traduit de l’anglais) ?

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.