1er février 2018

3 messages - Retourner à l'article
  • Revue de presse février 2018

    le 1er février 2018 à 09:46, par B !gre

    Enfin, on ne peut s’empêcher de se demander si un tel problème est de nature à passionner autant les filles que les garçons.

    Je trouve que placer cette phrase tout à fait sexiste fait un peu tâche dans cette revue de presse ! À moins que ça ne soit du second degré que je n’ai pas compris...

    Répondre à ce message
    • Revue de presse février 2018

      le 2 février 2018 à 09:13, par L’équipe Actualités

      Si quelqu’un a pu penser que nous estimons que le foot, sport de garçons, ne doit intéresser que les garçons, c’est que nous nous sommes bien mal exprimés et nous en sommes désolés.

      Nous sommes partis d’un simple constat : le football intéresse davantage les garçons que les filles.
      Il y a certes des filles qui adorent le foot, et leur proportion dans la population des élèves augmente, ce qui est heureux, mais ce sport reste avant tout une passion masculine.

      Nous ne faisions que constater que le sujet de l’exercice proposé est de nature à susciter bien plus d’intérêt chez les garçons que chez les filles, et ce constat nous conduisait à penser que le choix de cette contextualisation est discutable, précisément parce qu’il peut être considéré comme un choix sexiste.

      Répondre à ce message
      • Revue de presse février 2018

        le 2 février 2018 à 09:39, par B !gre

        Je comprends votre point de vue et j’avais pour tout dire imaginé que c’était dans cet état d’esprit que vous aviez rédigé cette phrase, étant donné qu’il est difficile d’accuser l’équipe d’IdM de sexisme quand on lit les différentes publications de ce site. J’ai réagi de la sorte car j’ai, honnêtement, été assez choqué sur le moment en lisant cette phrase et que plusieurs de mes collègues à qui j’ai fait lire le paragraphe ont eu la même réaction.

        Quant à votre explication, ce que je crains est qu’une phrase comme celle que je vous reproche ne fasse qu’augmenter les stéréotypes.

        Je profite du message pour dire tout le plaisir que j’ai à lire chaque mois cette revue de presse !

        Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.