15 mars 2019

7 messages - Retourner à l'article
  • Collèges : veut-on mettre la géométrie à la poubelle ?

    le 22 mars 2019 à 17:52, par Mateo_13

    Merci Philippe,

    pour ce rappel de l’importance de la symétrie centrale. Je l’utilise pour démontrer simplement l’égalité des angles alternes-internes en 5ème, et les élèves le retiennent mieux avec cette explication.

    Les raisonnements de géométrie a presque disparu du collège et du lycée, et quand on verra bientôt les conséquences de ceci à l’université, on fera peut-être marche arrière, comme on l’a fait pour les maths modernes dans les années 70, et alors on ressortira les anciens livres de référence des tiroirs, dont le tien : http://mathemagique.com/

    Amicalement,
    — 
    Mathieu Morinière.

    Répondre à ce message
    • Collèges : veut-on mettre la géométrie à la poubelle ?

      le 28 mars 2019 à 10:45, par Philippe Colliard

      Cher Mathieu,

      merci, à mon tour pour ton soutien constant depuis de très nombreuses années.
      Je frémis toutefois quelque peu à ton affirmation

      on ressortira les anciens livres de référence des tiroirs

      qui m’octroie de droit un astérisque lointain en bas de page, catégorie dinosaures.

      Et après tout, pourquoi pas ?

      Amicalement,

      Philippe.

      Répondre à ce message
  • Collèges : veut-on mettre la géométrie à la poubelle ?

    le 23 mars 2019 à 18:50, par Annie Dupré

    Merci beaucoup pour cet article extrêmement riche et clair, tout comme l’est déjà l’ouvrage de Philippe Colliard qui occupe ma bibliothèque depuis quelques années. Cela m’a passionnée et donné envie de refeuilleter le livre.
    J’en profite pour souligner également combien « Donc, d’après » m’a aidée pendant mon année de stage de titularisation en collège. Cet ouvrage m’avait été conseillé par l’équipe d’enseignants qui m’a accompagnée pendant le stage, j’ai de suite adhéré à sa rigueur didactique et à sa grande pédagogie, et l’ai souvent utilisé pour préparer mes supports de cours de géométrie.
    Aujourd’hui, j’enseigne en lycée où il ne reste malheureusement plus beaucoup de place pour la géométrie, mais je continue à consulter le livre pour mon propre plaisir. Et à présent, je découvre l’application développée par Messieurs Dujardin et Garcia Ballester.
    Merci à vous, donc, qui contribuez à entretenir le plaisir que j’ai à explorer la géométrie.

    Répondre à ce message
    • Collèges : veut-on mettre la géométrie à la poubelle ?

      le 28 mars 2019 à 10:47, par Philippe Colliard

      Bonjour Annie,

      oui, il reste de moins en moins de place pour la géométrie dans le secondaire, « tout se passe comme si » on cherchait à la pousser vers la sortie.
      Mais ce sont des professeurs comme Mathieu et comme vous qui, je l’espère, contribueront à la réhabiliter.

      Alors du fond du cœur, merci de votre enthousiasme !

      Philippe Colliard

      Répondre à ce message
  • Collèges : veut-on mettre la géométrie à la poubelle ?

    le 2 avril 2019 à 11:02, par Luc Tavernier

    Bonjour Philippe,
    .
    D’habitude, je n’aime guère lire les commentaires d’articles (bien que je le fasse parfois), mais puisque vous y trouvez une utilité pour vos travaux, je veux bien vous en écrire un.
    .
    J’ai 24 ans, je suis professeur stagiaire. Ce que je considère avoir aujourd’hui appris en mathématiques ne s’est fait qu’au pris d’une déconstruction, après mon entrée en L3, quand j’ai eu du temps devant moi et des livres de références bien écrits à ma disposition, et je trouve aberrant que les élèves ne disposent pas de tels ouvrages.
    .
    J’en étais précisément à l’étape de ma vie qui consistait à pester contre l’entièreté de l’existence, après d’innombrables et infructueuses heures de recherche sur le web, suite au constat amer que je ne voyais pas d’autre solution que d’écrire moi-même un cours de référence sur les mathématiques de lycée, que cela allait me prendre les dix prochaines années, que je ne connaîtrais pas de satisfaction dans mes cours d’ici là, et que si je n’avais rien trouvé de semblable, c’est qu’un tel travail ne ne semblait primordial pour personne, et que personne ne s’y intéresserait.
    .
    Puis je suis tombé sur par hasard sur votre article. Une sacrée bouffée d’espoir.
    .
    Face à cela, je souhaite vous exprimer mon immense gratitude.
    .
    Je soutiens les ambitions que vous portez pour votre livre. J’imagine que, comme toute personne qui se lance dans un projet ambitieux, vous avez subi des critiques. Pourtant, vous avez posé une pierre sur un chantier désespérément vide, et, nom d’un chien ! c’est fait, cette pierre est là. Et on peut construire par dessus.
    .
    Avec toute ma reconnaissance et tous mes encouragements à continuer,
    .
    Luc Tavernier

    Répondre à ce message
    • Collèges : veut-on mettre la géométrie à la poubelle ?

      le 2 avril 2019 à 23:28, par Philippe Colliard

      Bonsoir Luc,

      Et merci d’oser parler de ces instants amers (désabusés ?) de votre vie.

      Il y a (très) longtemps, je suis passé par là.
      Internet n’existait pas – les ordinateurs individuels non plus, les calculatrices émergeaient tout juste.
      Oui, la Préhistoire :)

      J’avais entrepris l’écriture d’un livre supposé couvrir toutes les mathématiques du lycée (à l’époque, de la sixième à la terminale !)
      Mais pas pour combler un vide : les « Queysanne-Revuz » existaient, des livres superbes, infiniment supérieurs à ce que j’aurais conçu. Non, simplement parce que j’avais envie de dire les choses à ma façon.
      C’était bien trop tôt : je n’avais ni le temps, ni l’expérience, ni surtout la connaissance, le recul nécessaires.

      Mais vous le voyez, je n’ai pas désespéré, alors ne désespérez pas non plus ?
      Qui sait, peut-être construirez-vous à votre tour sur cette pierre que, d’après vous, j’ai posée.

      Ceci dit, et tout comme à cette époque éloignée, il existe toujours de très beaux livres – je pense tout particulièrement à ceux d’un ami, Alexandre Casamayou, lauréat l’an dernier du prix de l’enseignement scientifique décerné par l’Académie des sciences.

      Avec toute ma sympathie,

      Philippe Colliard

      Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.