28 de junio de 2010

24 messages - Retourner à l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Mathématicienne

    le 29 de junio de 2010 à 10:59, par Aurélien Djament

    Merci à Barbara Schapira pour cet article bien utile, qui aborde franchement l’un des problèmes sérieux de la communauté mathématique.

    En ce qui concerne les recrutements, comme je l’ai déjà indiqué dans d’autres sujets, il me semble qu’une condition nécessaire (certes absolument pas suffisante) pour limiter la sous-représentation des femmes (comme un certain nombre d’autres travers du système actuel) serait un concours national pour tous les maîtres de conférences ou professeurs d’une discipline. En particulier, c’est le cadre naturel pour que les considérations de rapprochement de conjoint et autres contraintes géographiques puissent être prises en compte de façon équitable sans s’opposer à la cohérence scientifique du recrutement. À l’exact opposé des évolutions impulsées par la loi LRU...

    Bien cordialement,
    A.D.

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.
La traducción del sitio del francés al castellano se realiza gracias al apoyo de diversas instituciones de matemáticas de América Latina.