28 de junio de 2010

24 messages - Retourner à l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Mathématicienne

    le 1ro de julio de 2010 à 18:43, par Jamel Ghanouchi

    Bonjour,
    C’est un très bon article, il m’a beaucoup plus : j’ai reconnu le comportement qu’on avait à mon égard lorsque j’étais en prépa à Paris (je fais remarquer que je suis un homme, mais que je ne suis pas français : ce n’est pas le thème de l’article, mais je comprends d’autant mieux).
    Malheureusement, je vois les choses d’un oeil très pessimiste pour le futur, car, on va faire en biologie des découvertes qui vont montrer que les hormones mâles jouent un rôle important dans la naissance du talent (pas seulement pour les maths). Les femmes ne sont bien entendu pas moins intelligentes puisqu’elles naissent dans les mêmes conditions que leurs frères. Ainsi, le talent n’est pas une question de gènome. Il dépend de conditions plus ou moins favorables dans le ventre de sa mère. Et ces conditions ont à voir avec les hormones mâles. Bien sûr, les filles en profitent autant que les garçons, mais le processus inconscient que vous mettez en lumière va faire croire que les hommes sont plus intelligents (alors que ce n’est pas le cas : c’est pourquoi je suis pessimiste). Pour étayer ma thèse, je peux vous parler d’autisme Asperger, je peux vous parler de schizoïdie, de cerveau hyper masculin, mais je risque d’être incompris (on va encore penser que ceux qui portent le prénom Jamel sont sexistes). A propos, vous parlez de 50 %, moi, je peux vous parler de 90 % de l’humanité ! Mais, je ne veux pas polémiquer plus que de mesure. Merci encore pour cet article !

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.
La traducción del sitio del francés al castellano se realiza gracias al apoyo de diversas instituciones de matemáticas de América Latina.