28 juin 2010

24 messages - Retourner à l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Mathématicienne

    le 28 juin 2010 à 09:57, par Damien Gayet

    Bravo pour cet article engagé, courageux et ce précieux témoignage !! Je confirme en particulier le syndrome de la sous-estimation féminine : dans un TD de fonctions holomorphes avec 15 filles et 4 garçons (pas spécialement bons) je demande : « qui veut passer l’IUFM ? » Que des filles, une majorité. « Le capès ? » - Le reste, sauf 3 des 4 garçons. « qui veut passer l’agreg » - trois des garçons, quelques filles. « Qui veut faire un master recherche ? » Les trois garçons et une fille (la meilleure de tout le TD). « Qui aimerait faire une thèse ? » Les 3 garçons, et la fille dit « oh moi je sais pas encore, faut voir, je ne sais pas si je pourrai ». A l’une des meilleures, « et vous, la recherche ne vous intéresse pas, vous voulez faire quoi après la licence ? » « Professeure des écoles ».

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.