Actualités

Effet de la deuxième guerre mondiale sur le jeune groupe Nicolas Bourbaki (en ligne, 11/2)

Le 8 février 2021

Dans le cadre du cycle de conférences « Sciences et société » organisé par l’Institut Élie Cartan, la Fédération Charles Hermite, l’IUT Nancy-Charlemagne, vous êtes conviés à la conférence en ligne donnée par...

Christophe Eckes, université de Lorraine

Effet de la deuxième guerre mondiale sur le jeune groupe Nicolas Bourbaki

Dans le cadre de cet exposé, nous reviendrons tout d’abord sur la création du groupe Nicolas Bourbaki entre décembre 1934 et juillet 1935 en marge du séminaire Gaston Julia. Nous préciserons ses objectifs et son fonctionnement avant le déclenchement du second conflit mondial, avant de nous intéresser plus spécifiquement au devenir du groupe durant la Drôle de Guerre (3 septembre 1939 – 10 mai 1940), puis la période de l’Occupation (jusqu’à l’été 1944). Nous aborderons à cet effet les exils de Szolem Mandelbrojt et d’André Weil vers les États-Unis au début de l’année 1941. En parallèle, nous nous intéresserons aux activités du groupe à Clermont-Ferrand, avant que la zone libre ne soit envahie par l’armée allemande en novembre 1942. Nous mettrons alors en avant le rôle central joué par Jean Dieudonné – lequel est détaché à Clermont jusqu’au début de l’année 1942 avant de rejoindre Jean Delsarte à Nancy –, afin que les activités du groupe et la rédaction des Éléments de mathématique se poursuivent pendant l’Occupation. Nous évoquerons pour finir la situation du groupe durant l’immédiat après-guerre à travers deux épisodes : l’impossible retour d’André Weil en France et l’épuration du théoricien des nombres Charles Pisot, membre de Bourbaki depuis 1938.

Jeudi 11 février de 18 h 30 à 20 h
En direct : https://youtu.be/PaYob4PV7rU

En différé : sur le site de l’institut

Notez l’article de Christophe Eckes sur le même sujet.

En savoir plus : la page de la conférence sur le site du cycle « Sciences et société »

Partager cette actualité

Ressources pédagogiques