Figure sans paroles #6.5.9

Chaque lundi, IdM vous propose une image-théorème-puzzle extraite du livre de
Arseniy Akopyan : Geometry in Figures, 2011.

Cette figure est délibérément sans texte explicatif, ni énoncé.

A vous de l’observer, la comprendre, de vous poser les questions qu’elle suggère et, si possible, les résoudre !

Nous vous invitons à déposer vos questions ou votre solution dans les commentaires
et à voir ici d’autres figures sans paroles.

Commentaire sur l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • 6.5.9

    le 29 juin à 17:35, par Hébu

    Magnifique utilisation des propriétés des polaires ! Qui volent la vedette à l’axe radical.

    J’étais parti, bille en tête et sûr de moi, sur des cercles : H et F, complétés par les points de contact des tangentes issues de T, sont cocycliques, de même que G, I et ces mêmes points. Et comme les points de tangence sont cocycliques, la considération des axes radicaux faisait de T le centre radical de tout ce petit monde — et le tour était joué.

    Mais il aurait fallu démontrer la cocyclicité de H, F et les points de tangence ...

    Le sage l’a dit : « pour qui possède un marteau, etc ».

    Bravo donc d’avoir trouvé le bon angle d’attaque !

    Répondre à ce message

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Ressources pédagogiques