La Mathématique n’est pas une Science

El 2 marzo 2010  - Escrito por  Gérard Besson Ver los comentarios (27)
Leer el artículo en  

Dans un article paru dans Le Monde daté du 20 décembre 2009, Pascal Picq, paléoanthropologue au Collège de France, dénonce le sort fait aux Sciences de la Vie et de la Terre dans le projet qui se dessine pour l’enseignement en classe de 2nde.

Dans un paragraphe on trouve

«... tandis que le projet qui se dessine se concentre sur les mathématiques qui ne sont pas des sciences. L’avenir de nos sociétés serait-il du côté des sciences expérimentales et de leurs potentiels d’innovation (démarche inductive et systémique) ou du côté des mathématiques financières (déduction et déterminisme linéaire) et élitistes qui, justement, ont participé à la crise que nous connaissons?»

Et, plus loin,

«Le monde des idées est très bien pour la reproduction sociale, mais pas pour “notre avenir à tous”.»
Passons sur l’inélégance qui consiste à attaquer une discipline pour en défendre une autre et sur les allusions aux mathématiques financières. À ce propos on pourra consulter le dossier consacré à ce thème.

Cet article, qu’il faut lire en entier, pose au moins deux bonnes questions. La première : les mathématiques ne sont pas des sciences. Il y a longtemps déjà Richard Feynman avait affirmé que la mathématique n’est pas un science (je ne retrouve plus la référence). J’avoue que cette question ne m’intéresse pas trop mais je vous la livre.

La seconde m’est apparue brutalement à la lecture de la contribution de Pascal Picq. Qu’est-ce qui justifie que les mathématiques aient un tel poids dans l’enseignement secondaire, au lycée par exemple ? Y-a-t-il réellement une justification en terme de formation intellectuelle et, dans ce domaine, en quoi sont-elles supérieures aux sciences expérimentales ?

Après tant d’années passées à faire des mathématiques je n’ai aucune réponse satisfaisante.

Comparte este artículo

Para citar este artículo:

Gérard Besson — «La Mathématique n’est pas une Science» — Images des Mathématiques, CNRS, 2010

Comentario sobre el artículo

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • La Mathématique n’est pas une Science

    le 2 de marzo de 2010 à 22:06, par leonard

    Que l’aventure intellectuelle mathématique ne soit pas à privilégier par rapport aux autres cela me semble juste et sensé. Si les mathématiques ne font pas partie des sciences de la nature, elle sont pourtant le langage qu’elles utilisent. Et ça c’est incontournable.

    J’ai lu les «Lectures» de Feynman dans ma jeunesse et ce qui m’avait frappé c’est que l’auteur passait son temps à redéfinir les mathématiques dont il avait besoin («à la physicienne»). En bref Feynmann avait inclus un cours de maths dans son cours de physique.

    Dans mes souvenirs de lycéen et d’étudiant, mes profs de maths se plaignaient souvent que le prof de physique demandaient trop de background mathématique à développer en cours de maths.

    Pour faire de la physique, de la chimie, ou de l’ingénierie, il faut des maths non trviales. Pour faire de la biologie il faut au moins de la chimie, parfois des statistiques, donc des mathématiques.

    De même que le cours de maths, le cours de français a une place à part dans l’enseignement et personne ne lui reproche cette place.

    Répondre à ce message

Dejar un comentario

Foro sólo para inscritos

Para participar en este foro, debe registrarte previamente. Gracias por indicar a continuación el identificador personal que se le ha suministrado. Si no está inscrito/a, debe inscribirse.

Conexióninscribirse¿contraseña olvidada?

La traducción del sitio del francés al castellano se realiza gracias al apoyo de diversas instituciones de matemáticas de América Latina.