La Mathématique n’est pas une Science

Le 2 mars 2010  - Ecrit par  Gérard Besson Voir les commentaires (27)
Lire l'article en  

Dans un article paru dans Le Monde daté du 20 décembre 2009, Pascal Picq, paléoanthropologue au Collège de France, dénonce le sort fait aux Sciences de la Vie et de la Terre dans le projet qui se dessine pour l’enseignement en classe de 2nde.

Dans un paragraphe on trouve

« ... tandis que le projet qui se dessine se concentre sur les mathématiques qui ne sont pas des sciences. L’avenir de nos sociétés serait-il du côté des sciences expérimentales et de leurs potentiels d’innovation (démarche inductive et systémique) ou du côté des mathématiques financières (déduction et déterminisme linéaire) et élitistes qui, justement, ont participé à la crise que nous connaissons ? »

Et, plus loin,

« Le monde des idées est très bien pour la reproduction sociale, mais pas pour “notre avenir à tous”. »
Passons sur l’inélégance qui consiste à attaquer une discipline pour en défendre une autre et sur les allusions aux mathématiques financières. À ce propos on pourra consulter le dossier consacré à ce thème.

Cet article, qu’il faut lire en entier, pose au moins deux bonnes questions. La première : les mathématiques ne sont pas des sciences. Il y a longtemps déjà Richard Feynman avait affirmé que la mathématique n’est pas un science (je ne retrouve plus la référence). J’avoue que cette question ne m’intéresse pas trop mais je vous la livre.

La seconde m’est apparue brutalement à la lecture de la contribution de Pascal Picq. Qu’est-ce qui justifie que les mathématiques aient un tel poids dans l’enseignement secondaire, au lycée par exemple ? Y-a-t-il réellement une justification en terme de formation intellectuelle et, dans ce domaine, en quoi sont-elles supérieures aux sciences expérimentales ?

Après tant d’années passées à faire des mathématiques je n’ai aucune réponse satisfaisante.

Partager cet article

Pour citer cet article :

Gérard Besson — «La Mathématique n’est pas une Science» — Images des Mathématiques, CNRS, 2010

Commentaire sur l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • La Mathématique n’est pas une Science

    le 6 mars 2010 à 05:46, par thomas dour

    On entend beaucoup parler de sélection par les mathématiques, mais cela mérite peut-être (aussi) d’être précisé.

    • au lycée, il y a une demande peut-être trop forte d’orientation vers la série S. Cependant, cette demande ne semble pas être soutenue par l’institution, au contraire : les réformes des années 90 et celles en cours avaient notamment pour but de promouvoir d’autres filières, et semblent avoir échoué. La demande d’orientation en S est avant tout le choix des élèves/familles, et semble venir du fait que cette formation permet plus de choix plus longtemps d’une part, et est plus exigeante et donc plus formatrice d’autre part.
    • dans le supérieur, beaucoup de filières demandées ne s’appuient pas ou peu sur les mathématiques pour la sélection des étudiants (droit, médecine, sciences politiques...) et celles qui le font sont celles qui en ont besoin (écoles d’ingénieur, voire écoles de commerce).

    Cette notion d’une sélection par les mathématiques qui serait un point de passage obligé et imposé d’en haut me semble donc discutable, ainsi que l’idée (courante dans les médias, et parfois reprise comme une idée reçue) qu’il faut mettre un terme à une « dictature » des mathématiques et alléger pour cela les programmes.

    Répondre à ce message

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?