Pierre de Fermat à l’honneur sur Google

Le 18 août 2011  - Ecrit par  Élise Janvresse Voir les commentaires (3)

Périodiquement, Google adapte son logo et affiche pendant une journée une version modifiée sur la page d’accueil de son moteur de recherche : ce sont les Google Doodles.

Exceptionnellement, le Doodle créé hier par le moteur de recherche ne correspondait pas à une occasion particulière ou un anniversaire.
Le logo, transformé en tableau d’école où une formule algébrique était écrite à la craie, permettait de découvrir Pierre de Fermat, juriste et mathématicien français du XVIIe siècle.

En le survolant avec la souris, on pouvait voir apparaître : « J’ai trouvé une merveilleuse démonstration de cette proposition mais ce doodle est trop étroit pour la contenir », référence à une note de Fermat dans la marge de son exemplaire de l’Arithmetica de Diophante.

En effet, la formule sur ce Doodle correspond à un résultat maintenant connu sous le nom de dernier théorème de Fermat :

« Il n’existe pas de nombres entiers non nuls $x$, $y$ et $z$ tels que : $x^n + y^n= z^n$ lorsque $n$ est un entier strictement plus grand que 2 ».

Après l’avoir énoncé, Fermat avait ajouté « J’ai trouvé une merveilleuse démonstration de cette proposition. Mais la marge est trop étroite pour la contenir. »

Pourtant, malgré d’intenses recherches, aucune preuve n’a été trouvée pendant 350 ans. Ce n’est qu’en 1994 qu’une démonstration a été proposée par Andrew Wiles, et ce grâce à des outils mathématiques inconnus à l’époque de Fermat...

Partager cet article

Pour citer cet article :

Élise Janvresse — «Pierre de Fermat à l’honneur sur Google» — Images des Mathématiques, CNRS, 2011

Commentaire sur l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Pierre de Fermat à l’honneur sur Google

    le 18 août 2011 à 22:30, par Elise Janvresse

    Vous avez raison, le 17 août n’a sûrement pas été choisi par hasard. Toutefois, la date de naissance ne semble pas sûre : il semblerait que ce soit celle d’un demi-frère mort jeune qui portait le même nom (voir les références 1 et 2 sur wikipedia français).
    Peut-être qu’un historien pourra nous en dire plus ?

    Répondre à ce message

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?