Réception olympique à l’IHP

Pista verde El 15 octubre 2015  - Escrito por  Roger Mansuy Ver los comentarios

Este artículo fue escrito en colaboración con L’Institut Henri Poincaré

Le 7 octobre dernier, l’IHP recevait les équipes de France pour les olympiades internationales d’informatique, de mathématiques et de physique. En célébrant ces lycéens brillants et motivés, l’institut tourne les projecteurs vers les structures qui les préparent et vers un pan de la communauté scientifique assez peu reconnu.

JPEG - 75.2 KB

En ce début de soirée du 7 octobre, dans le grand amphithéâtre Hermite, Cédric Villani et Jean-Philippe Uzan reçoivent des lycéens et non des chercheurs. Si le directeur mathématicien et le directeur adjoint cosmologiste unissent leur force pour ces jeunes, c’est qu’ils représentent énormément pour notre communauté. Leur point commun? Après avoir été sélectionnés et préparés, ils ont représenté la France aux olympiades internationales d’informatique à Almaty (Kazahkstan), de mathématiques à Chiang Mai (Thaïlande) et de physique à Mumbaï (Inde).

«Ces lauréats forment la figure de proue de tous ceux qui se voient bien dans le rôle de chercheurs, servant la société par leur créativité et leurs efforts intellectuels. Certains d’entre eux deviendront des chercheurs célèbres ; d’autres deviendront de respectés ingénieurs, enseignants-chercheurs, innovateurs... dont notre société a tant besoin.» Cédric Villani

Tour à tour les trois équipes sont descendues en bas de l’amphi pour recevoir une médaille et communiquer un peu de leur passion, de leur enthousiasme et de leur plaisir.


Les quatre membres de l’équipe d’informatique ont fait rire l’auditoire avec leurs désaccords sur le langage de programmation idéal. La jeunesse de l’équipe (deux membres étaient collégiens au moment de la compétition) a permis de mettre en évidence l’intérêt d’une détection précoce (assez difficile à mettre en œuvre) pour toucher davantage de jeunes motivés. La plateforme de l’association France IOI est pour cela un outil performant que chacun peut retrouver et tester dans la rubrique Cours et Problèmes du site.


Avec l’équipe de France de mathématiques (dont les résultats 2015 sont exceptionnels), Cédric a abordé l’épineuse question de l’absence des femmes dans les olympiades de sciences. La présence dans l’amphi de Lucie (équipe de France 2014) et les efforts conjoints d’Animath et de Femmes et Mathématiques ne peuvent faire oublier qu’il n’y a que des hommes devant le tableau à ce moment-là.

On finit toutefois sur une note plus légère en demandant aux membres de l’équipe s’ils pensent que Cédric Villani arriverait à résoudre un exercice 6 (le plus ardu des olympiades) au petit-déjeuner: la bonne ambiance règne (même avec un peu de mauvaise foi dans les réponses).


La seule femme de la soirée aurait dû être avec l’équipe de physique gérée par Sciences à l’école mais elle est retenue à l’étranger pour ses études. Quel dommage! Les quatre membres présents se relaient pour répondre aux question intéressées de Jean-Philippe Uzan : êtes-vous plutôt physicien théoricien ou expérimentateur? préférez-vous les maths ou la physique?

Après tous ces jeunes, on remercie les structures organisatrices:

  1. l’association France IOI pour l’informatique [1]
  2. Olympiade Française de Mathématiques au sein de l’association Animath pour les mathématiques [2]
  3. la disposition ministérielle «sciences à l’école» pour les sciences physiques [3]

Les nombreux partenaires présents (sociétés savantes, responsables de l’éducation nationale, sponsors ont permis de donner un éclat particulier à cette cérémonie qui, vœu pieux, aura permis de faire connaître davantage le dynamisme des préparations olympiques avec les bénévoles et toute une communauté qui partagent les mêmes passions avec des jeunes talentueux (bien au-delà de ceux qui ont finalement l’opportunité de participer à ces compétitions).

Post-scriptum :

Une plaquette reprenant les informations sur les trois organisations a été éditée pour l’occasion; elle peut être obtenue auprès du service communication de l’IHP pour faire de la publicité dans les lycées.

Article édité par Roger Mansuy

Notas

[1contact: Mathias Hiron, info france-ioi.org

[2contact: Jean-Louis Tu, olymp animath.fr

[3contact: Claudine Lajus, claudine.lajus obspm.fr

Comparte este artículo

Para citar este artículo:

Roger Mansuy — «Réception olympique à l’IHP» — Images des Mathématiques, CNRS, 2015

Créditos de las imágenes:

Imagen de portada - Photos par Innovaxiom
Illustration réalisée par Vizzuels

Comentario sobre el artículo

Dejar un comentario

Foro sólo para inscritos

Para participar en este foro, debe registrarte previamente. Gracias por indicar a continuación el identificador personal que se le ha suministrado. Si no está inscrito/a, debe inscribirse.

Conexióninscribirse¿contraseña olvidada?

Registros

Este artículo es parte del registro « L’IHP, une maison de science pour tous» consulte el registro
La traducción del sitio del francés al castellano se realiza gracias al apoyo de diversas instituciones de matemáticas de América Latina.