Rentabilité

El 23 diciembre 2009  - Escrito por  Michèle Audin Ver los comentarios (1)

La semaine dernière, comme tous les membres de la Société mathématique de France (SMF), j’ai appris, par un message du président de cette «société savante» que

Lors du dernier Conseil d’Administration de l’Institut Henri Poincaré (IHP), son nouveau directeur a obtenu par un vote majoritaire une multiplication par 5 des tarifs auxquels les diverses associations et sociétés sont logées à l’IHP. La justification qui en a été donnée par le président de l’Université Paris 6 nous inquiète : l’université Paris 6 n’aurait aucune raison de loger à un tarif de faveur des associations ou des sociétés savantes [...]

A quoi servent les sociétés savantes?
A quoi sert la SMF? Elle publie des revues scientifiques (qui échappent ainsi à la domination de sociétés commerciales... visant elles aussi la rentabilité). C’est grâce à elle que le Centre International de Rencontres mathématiques existe [1] et fonctionne. Elle relaie les opinions des mathématiciens auprès des autorités publiques...

Elle rend ainsi des services considérables aux mathématiciens et surtout aux mathématiques. Services dont la «rentabilité» ne se mesure pas en euros...

Pourquoi l’Institut Henri Poincaré? Si l’IHP dépend en partie [2] de l’Université Paris 6, ses missions sont nationales, et l’une d’entre elles est le service de l’ensemble des mathématiciens et physiciens théoriciens. Ceci fait partie de ses statuts.

«Vacances» parisiennes.
Je m’arrête là: j’ai du travail. Je suis à Paris cette semaine, et je profite des trois jours ouvrables qu’elle comporte pour utiliser les ressources que la vie parisienne offre aux mathématiciens provinciaux. Je vais aller travailler à la bibliothèque de l’Institut Henri Poincaré. Tant que c’est gratuit...

Notas

[1Voir par exemple ce billet.

[2Il est aussi financé par le CNRS.

Comparte este artículo

Para citar este artículo:

Michèle Audin — «Rentabilité» — Images des Mathématiques, CNRS, 2009

Comentario sobre el artículo

  • Rentabilité

    le 27 de diciembre de 2009 à 21:12, par Pierre Colmez

    La phrase «Lors du dernier Conseil d’Administration de l’Institut Henri Poincaré (IHP), son nouveau directeur a obtenu par un vote majoritaire une multiplication par 5 des tarifs auxquels les diverses associations et sociétés sont logées à l’IHP. La justification qui en a été donnée par le président de l’Université Paris 6 nous inquiète...» est
    bizarrement tournée; on a l’impression que le nouveau directeur n’est pas vraiment directeur...

    Répondre à ce message

Dejar un comentario

Foro sólo para inscritos

Para participar en este foro, debe registrarte previamente. Gracias por indicar a continuación el identificador personal que se le ha suministrado. Si no está inscrito/a, debe inscribirse.

Conexióninscribirse¿contraseña olvidada?

La traducción del sitio del francés al castellano se realiza gracias al apoyo de diversas instituciones de matemáticas de América Latina.