5 août 2011

3 messages - Retourner à l'article
  • Sur la résolution géométrique de certaines équations algébriques entre le 8ème et le 13ème siècle

    le 8 août 2011 à 11:41, par Jérôme Buzzi

    Merci pour ce billet qui fait toucher du doigt plusieurs points subtils. Peut-être pouvez-vous dire quelques mots sur le but de la résolution des équations algébriques pour ces mathématiciens ?

    En effet l’analyse géométrique de la première équation fournit bien une solution explicite (à partir d’une figure... hypothétique puisque son tracé suppose connue la valeur de l’inconnue !) tandis que, pour la seconde équation, on doit d’abord transformer les coefficients et vous précisez que la parabole n’est pas constructible (à la règle et au compas). L’objectif est-il donc de fournir une procédure donnant un résultat numérique ? de s’assurer de l’existence d’une solution positive ?

    Encore merci.

    Répondre à ce message
    • Sur la résolution géométrique de certaines équations algébriques entre le 8ème et le 13ème siècle

      le 10 août 2011 à 10:12, par Hamza Khelif

      Merci Jérôme pour ce commentaire.

      Effectivement, ces mathématiciens, qui ont continué d’une façon générale le travail des mathématiciens Grecs et Hindous, ont cherché des résultats numériques à des problèmes d’astronomie, d’astrologie, d’optique (en particulier pour les équations), de distribution, d’héritage, de commerce, de mesure de terrains, ...

      Leur but n’était pas les aspects trop théoriques mais plutôt le développement de sujets plus conformes à leur approche pratique.

      Répondre à ce message
      • Sur la résolution géométrique de certaines équations algébriques entre le 8ème et le 13ème siècle

        le 22 août 2011 à 15:41, par jihbed

        L’histoire des sciences nous montres que les grands theories mathematiques se caché toujours derriéres des questions appliquées de nature divers. Malheuresement les travaux des mathematiciens musulmans n’a pas eu de continuité

        Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.