17 mai 2013

2 messages - Retourner à l'article
  • La conjecture de Goldbach pour les nombres impairs

    le 29 mai 2013 à 09:42, par gilbert lefeu

    Bonjour
    l’arithmétique modulaire, permet de construire un crible de nombres premiers par la décomposition en somme de deux premiers des multiples de 30, "ie ; on prend la conjecture à l’envers. Ce crible : appelons le, crible de Goldbach c’est un corollaire du crible Eratosthène. On utilise :
    a)les multiples de 30 congrus à r modulo P premier
    b) les entiers P’ premiers > 5 ; congrus à r modulo P et où :
    30k - P’ = c , qui est divisible par P.
    Donc ; si P’, n’est pas congruent à P alors son complémentaire q’ tel que : 30k - P’ = q’ est un nombre premier.
    P < à la racine carrée de 30k
    P’< à 30k/2.
    il en vient un raisonnement par l’absurde ; tout entier 30k est somme de deux premiers ; et de façon générale on peut étendre ce crible, à toutes les classes d’entiers pairs , en progression arithmétique de raison 30.
    d’où la conjecture est vraie...!

    Répondre à ce message
    • La conjecture de Goldbach

      le 6 octobre 2015 à 16:11, par BERKOUK

      Bonjour
      avec mes profond respects des travaux du Dr Harald Helfgott ( et de Vinogradov ... ) , voici ma démonstration de la conjecture de C.Goldbach , aussi bien la faible que la forte sans avoir besoin du concours de l’ordinateur :

      http://vixra.org/pdf/1507.0196v3.pdf

      je vous souhaite bonne lecture

      BERKOUK Mohamed

      bellevue-2011 hotmail.com

      Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.