15 mai 2014

6 messages - Retourner à l'article
  • American Institute of Mathematics

    le 16 mai 2014 à 09:36, par David Monniaux

    J’ai souvent entendu parler d’Oberwolfach ; comment cela se passe-t-il là-bas ?

    Le centre de Dagstuhl a été fondé, pour l’informatique, sur le modèle d’Oberwolfach, mais je trouve que le concept « workshop » dérive trop souvent vers une succession d’exposés sur transparents, finalement assez indigeste.

    En 2010, l’éruption de l’Eyjafjöll avait été l’occasion d’un changement d’habitudes : comme une bonne partie des participants étaient retardés, il avait fallu un peu « meubler » avec des exposés moins préparés (par exemple, j’ai fait deux exposés, dont l’un impromptu à la craie au tableau).

    Répondre à ce message
    • American Institute of Mathematics

      le 17 mai 2014 à 10:42, par Étienne Ghys

      Je dois avouer que je suis peut-être l’un des rares mathématiciens de ma génération a n’avoir jamais mis les pieds à Oberwolfach ! Je ne peux donc pas répondre à votre question. Un collègue le fera peut-être.

      Etienne

      Répondre à ce message
    • American Institute of Mathematics

      le 17 mai 2014 à 12:42, par Nils Berglund

      Le MFO (Mathematisches Forschungsinstitut Oberwolfach) laisse aux organisateurs la liberté d’établir le programme. Il y a deux formats possibles : la majorité des semaines sont consacrées à des rencontres sur un thème unique, avec environ 45 participants. Quelques semaines sont réservées pour des mini-workshops : il y a alors trois rencontres en parallèle, avec une quinzaine de participants chacune.

      Il me semble que le format « traditionnel » est le plus fréquent, mais rien ne s’oppose à ce que les organisateurs proposent quelque chose de plus spontané.

      Le MFO est connu pour l’attribution aléatoire des places lors des repas, dans le but de favoriser les échanges entre participants qui ne se connaissent pas.

      Répondre à ce message
  • American Institute of Mathematics

    le 17 mai 2014 à 10:36, par Pierre Arnoux

    Je suis bien d’accord sur ces remarques à propos des colloques. Il n’y a pas que l’AIM qui fonctionne sur ce thème ; en fevrier 2001, il y avait eu un mois de colloques au CIRM sur les systèmes dynamiques, et le principe était que les conférences n’étaient pas proposées : elles étaient demandées par le public assistant au colloque, dans un grand cahier mis à disposition des participants. Cela avait déstabilisé pas mal de monde, mais finalement le public avait beaucoup apprécié. J’ai vu ce principe repris depuis à l’occasion de plusieurs ateliers. Il suffit de ne pas avoir le vertige...

    Répondre à ce message
    • American Institute of Mathematics

      le 17 mai 2014 à 10:47, par Étienne Ghys

      Cher Pierre,

      Il n’y a pas que l’AIM qui fonctionne sur ce thème ; en fevrier 2001, il y avait eu un mois de colloques au CIRM

      [Pour les lecteurs non initiés, le CIRM est le centre international de rencontres mathématiques, situé à Marseille.]

      Je suis d’accord sans l’être... Pour les colloques à AIM, il n’y a pas le choix : c’est comme ça ! Les organisateurs doivent se plier à ce système et si ça ne leur plaît pas, ils vont ailleurs :-) L’exemple que tu donnes au CIRM est bien intéressant (et je connais aussi d’autres expériences analogues au CIRM) mais ce n’est qu’un exemple et en aucun cas une politique du CIRM. Pas un reproche, juste une constatation.

      Amitiés,

      Etienne

      Répondre à ce message
      • American Institute of Mathematics

        le 17 mai 2014 à 13:36, par Pierre Arnoux

        Oui, tu as raison, et d’ailleurs ce n’est pas toujours facile de faire accepter un format de ce type aux responsables : un beau planning avec plein de conférences dont les résumés sont déjà rédigés, c’est bien plus rassurant pour ceux qui doivent décider de soutenir ou non un tel atelier. C’est bien qu’il existe des endroits comme AIM pour montrer qu’on peut travailler comme ça, et être parfaitement sérieux.

        Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.