22 août 2014

4 messages - Retourner à l'article
  • Du côté des lettres (2) : une lettre de Sophie Germain à Carl Friedrich Gauss (20 février 1807), et la réponse de celui-ci (30 avril 1807)

    le 24 août 2014 à 12:21, par Thomas Sauvaget

    Merci à l’auteur pour cet article intéressant, et à l’équipe éditoriale pour cette rubrique qui est une très bonne idée.

    Répondre à ce message
  • Du côté des lettres (2) : une lettre de Sophie Germain à Carl Friedrich Gauss (20 février 1807), et la réponse de celui-ci (30 avril 1807)

    le 20 mars 2015 à 14:39, par fluvial

    Bonjour,

    Merci de votre article. Je me pose une question dans ce que met Gauss dans sa lettre où il indique :
    « 15^11 + 8^11 = 8649755859375 + 8589934592 = 8658345793967 = 1595826² + 11.745391². »

    Comment a-t-il fait pour trouver ce contre-exemple sans calculatrice ?
    L’idée même de calculer de tête 15^11 + 8^11 me donne des vertiges ....

    Merci de votre réponse.
    Bien cordialement,
    Fluvial

    Répondre à ce message
    • Du côté des lettres (2) : une lettre de Sophie Germain à Carl Friedrich Gauss (20 février 1807), et la réponse de celui-ci (30 avril 1807)

      le 20 mars 2015 à 18:09, par Jean-Pierre Friedelmeyer

      merci pour l’intérêt que vous avez manifesté pour ce texte.
      Gauss était non seulement un génie mathématique (le prince des mathématiciens) mais aussi un calculateur prodige, entraîné depuis le plus jeune âge à effectuer des calculs longs et compliqués dont beaucoup mentalement. Les anecdotes sont nombreuses, la plus célèbre étant le calcul de tête à l’âge de sept ans de la somme 1+2+3+....+100 moyennant une petite astuce.
      Pour ce qui est du calcul de 15^11, il devait certainement être capable de calculer 15^4 = 50625 de tête puis en prendre le carré et multiplier le résultat par 15^3 ou quelque chose de ce genre.Quant à 8^11 = 2^33 = (2^10)^3 x =1024^3 x 8, c’est encore plus simple ! Aujourd’hui, l’usage des calculatrices a beaucoup réduit nos capacités de calcul mental !

      Répondre à ce message
  • Du côté des lettres (2) : une lettre de Sophie Germain à Carl Friedrich Gauss (20 février 1807), et la réponse de celui-ci (30 avril 1807)

    le 20 mars 2015 à 19:34, par fluvial

    merci beaucoup de votre réponse.

    hmmm, en effet... après, outre le calcul, il faut aussi trouver le calcul et se rendre compte de la chose ce qui là, m’apparaît vraiment impossible de tête :O

    ps : dieu soit béni la calculatrice ;)

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.