24 juin 2016

3 messages - Retourner à l'article
  • Le problème isopérimétrique

    le 24 juin 2016 à 22:34, par Fabien Lange

    Présentation brillante
    Mais je reste sur ma faim à ma fin :-) La comparaison avec le détective tient si effectivement s’il n’y avait pas de solution. Mais le cercle est effectivement la solution non ? (même si la preuve de Steiner est fausse)

    Répondre à ce message
    • Le problème isopérimétrique

      le 29 juin 2016 à 10:36, par rozenn.texier

      En effet, le cercle est bien la solution ; pour le justifier il faut par exemple montrer l’existence par des arguments de compacité, ce qui suppose de bien formaliser l’ensemble des courbes admissibles et de faire un peu d’analyse fonctionnelle qui dépasse largement le niveau de cet exposé.
      Ce que j’aime dans cette preuve et dans la métaphore du détective, c’est qu’à travers des arugments de géométrie élémentaire, on touche du doigt (y compris avec des élèves de lycée) un type de raisonnement qui ne leur est pas familier et qui demande de la rigueur.

      Répondre à ce message
  • Le problème isopérimétrique

    le 2 juillet 2016 à 14:13, par Aziz El Kacimi

    Bonjour,

    Bel exposé sur un beau thème ! On devrait prendre le temps (et avoir la possibilité matérielle) de traiter ce genre de questions (profondes et de formulation simple) avec nos étudiants au lieu de continuer à les gaver de recettes. Une unité d’enseignement dans cette direction leur serait très bénéfique. À bon entendeur ! (Mais qui n’entend jamais.)

    Bravo au collectif « Les 5 minutes Lebesgue » d’avoir initié cette série de vidéos !

    Cordialement,

    Aziz El Kacimi

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.