16 juin 2017

6 messages - Retourner à l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Juin 2017, 3e défi

    le 17 juin 2017 à 10:12, par ROUX

    A est un nain : il ment.
    C’est donc vrai qu’il ment donc B dit vrai et ne ment pas .
    Donc B ne peut pas être un elfe car il ment aux nains et B peut être un nain car les nains ne mentent que si ils parlent d’or (les nains disent vrai si ils ne parlent pas d’or), or, B parle d’un nain et pas d’or.
    Donc A=nain et B=nain vérifie les contraintes.
    A est un elfe : il dit vrai.
    Il dit vrai puisque les elfes ne mentent que si ils parlent de nains (les elfes disent vrai si ils ne parlent pas de nains) et là il parle d’or.
    C’est donc vrai qu’il dit vrai donc, B ment puisqu’il lui dit qu’il ment.
    Si B est un nain, comme il parle d’un elfe (il ne parle pas d’or) il devrait dire vrai ; or il ment, donc B n’est pas un nain.
    Si B est un elfe, comme il parle d’un elfe (il ne parle pas d’un nain) il devrait dire vrai ; or il ment, donc B n’est pas un nain.
    Aucun couple ne convient si A est un elfe.
    A=nain et B=nain.

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.