18 de diciembre de 2017

4 messages - Retourner à l'article
  • CQFD : Libérez-nous de l’évaluation, de la gouvernance, du management, … et de tous les enfants légitimes de la technocratie

    le 19 de diciembre de 2017 à 08:51, par Michel Delord

    Bonjour

    Quelques petits problèmes d’édition de l’article .Il manquait une «lecture complémentaire» :
    1980 – André Revuz : La didactique des mathématiques
    (in André Revuz, Est-il impossible d’enseigner les mathématiques ?, PUF, 1980, p.127 à 129)
    MD

    Répondre à ce message
  • Une lettre d’Antoine Bodin : La DEP(P) à l’insu de son plein gré

    le 5 de enero de 2018 à 07:39, par Michel Delord

    Bonjour

    Je connais Antoine Bodin depuis de nombreuses années et, « même si nous sommes loin d’être d’accord sur tout », j’apprécie non seulement les capacités d’analyse qu’il a montré lorsqu’il a eu des positions de responsabilité aussi bien pour PISA et TIMSS qu’au sein du Conseil national des programmes, mais aussi le non conformisme dont il fait preuve.

    Après avoir publié « CQFD : Libérez-nous de tous les enfants légitimes de la technocratie… » – texte non conformiste qui traite d’évaluation –, j’ai pensé à l’envoyer pour avis à Antoine Bodin.

    Celui-ci a non seulement répondu mais l’a fait sous une forme publiable. C’est le texte dont vous trouverez l’adresse infra.

    Il y mentionne l’existence depuis les années 80 d’au moins deux évaluations dont les résultats «déjà bien en deçà des attentes » étaient fâcheux pour l’APMEP ou quelques secteurs du pouvoir, ce qui a abouti soit à leurs non publications soit, comme le dit Antoine avec un brin d’humour, à ce que « les comptes rendus de l’évaluation ont été réduits au minimum et fortement édulcorés ».

    Vous ne trouverez pas dans cet envoi les deux évaluations mentionnées ci-dessus mais nous les publierons sous peu avec un commentaire (supposé) adéquat. Nous publierons également le texte de 2004 « Alerte aux maths » dont Antoine Bodin nous dit :

    « À ce propos j’évoquerais un texte que j’ai écrit en 2004 après 15 ans de conduite de l’observatoire EVAPM. Sortant de la réserve et de la prudence que je considérais devoir être de rigueur dans ce cadre, j’avais titré le texte « Alerte aux maths ? » le point d’interrogation laissant la porte ouverte à des interprétations et à des discussions variées. En fait l’APMEP pas plus que d’autres instances ont prêté beaucoup d’attention à ce texte, lequel, à ma connaissance n’a jamais été publié ».

    Cette introduction et la lettre d’Antoine sont à http://micheldelord.info/nt-05a_bodin.pdf

    Bonne lecture et encore merci à Antoine Bodin.
    Cabanac, le 3 janvier 2018
    Michel Delord

    Répondre à ce message
    • Une lettre d’Antoine Bodin : La DEP(P) à l’insu de son plein gré

      le 8 de enero de 2018 à 12:38, par Michel Delord

      /
      Suite : Le Monde – La lettre de l’éducation n° 940, 8 janvier 2018

      Mathématiques : une baisse du niveau « édulcorée » depuis 1986 ?

      /
      Les instances officielles ou associatives de l’enseignement des mathématiques en France ont-elles, depuis le milieu des années 1980, édulcoré ou même écarté des informations qui alertaient sur la réalité d’une forte « baisse du niveau » des élèves ? C’est en tout cas ce qui ressort d’un échange public entre Antoine Bodin et Michel Delord…

      La suite est à http://bit.ly/nivo-lm01
      MD

      Répondre à ce message
  • CQFD : Libérez-nous de l’évaluation, de la gouvernance, du management, … et de tous les enfants légitimes de la technocratie

    le 22 de enero de 2018 à 16:18, par Michel Delord

    Dans le texte publié le 3 janvier 2018 et intitulé « Lettre d’Antoine Bodin : La DEP(P) à l’insu de son plein gré », on pouvait lire :

    Nous publierons également le texte de 2004 « Alerte aux maths » dont Antoine Bodin nous disait donc : «En fait l’APMEP pas plus que d’autres instances ont prêté beaucoup d’attention à ce texte, lequel, à ma connaissance n’a jamais été publié ».

    Vous pourrez donc lire le texte « Alerte aux maths », dont le moins que l’on puisse en dire est que l’APMEP n’en a pas fait une large publicité : il donne de nombreux éléments qui permettaient en 2003 à un esprit même moyennement doué de comprendre – contrairement à ce qui était claironné sur tous les toits des medias relayant « La Recherche », celle qui Montre indubitablement que… – que le niveau baissait.

    Mais en fait pour utiliser la métaphore d’Antoine Bodin « l’APMEP pas plus que d’autres instances » n’en ont déduit d’autres conséquences que la nécessité de casser le thermomètre comme il le prévoyait depuis quinze ans maintenant :

    Avec un peu de chance, EVAPM disparaîtra rapidement et tout espoir de comparaison sera englouti avec. Cela arrangera bien du monde et toutes les autruches qui préfèrent garder la tête dans le sable plutôt que d’affronter la vérité ou ce que l’on peut en percevoir.

    Il y a encore deux évaluations, ‘dont les résultats n’ont pas été publics’, à publier mais entre-temps, vous pouvez toujours

    • monter un comité de soutien aux autruches qui, même si elles gardent la tête dans le sable – ce qui est idiot mais personnel–, ne font jamais ce qu’ont fait et de manière continue « l’APMEP et d’autres instances», c’est-à-dire travailler intensément à mettre la tête des autres dans le sable…
    • consulter le site extrêmement riche d’Antoine Bodin ( https://antoine-bodin.com/ ), et dont la lecture a été grandement facilitée par la récente mise à jour des liens.
      Bonne lecture. MD

    Bonne lecture. MD

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.
La traducción del sitio del francés al castellano se realiza gracias al apoyo de diversas instituciones de matemáticas de América Latina.