9 septembre 2009

5 messages - Retourner à l'article
  • théorème de Sophie Germain

    le 9 septembre 2009 à 21:58, par a.leblanc

    Il me semble que le résultat de Sophie Germain mentionné à la fin du billet n’est pas seulement valable pour $n=5$ mais plus généralement pour les entiers premiers $p$ tels que $2p+1$ est encore un nombre
    premier, et qui sont d’ailleurs appelés nombres premiers de
    Sophie Germain.

    Répondre à ce message
  • Trois fois Troie : du neuf !

    le 9 septembre 2009 à 22:06, par Ludmila

    Bonjour Madame,

    Vous citez Léo Malet et Georges Perec, mais pourquoi pas Homère ? Au chant 22 de l’Iliade, Achille au pied léger court après Hector, qu’il va tuer pour venger son cher Patrocle,

    Ainsi, par trois fois, de leurs pieds rapides, ils font le tour de la ville de Priam.

    (Texte français de Paul Mazon). Si l’on croit Offenbach (dans la Belle Hélène http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Belle_Hélène), le bouillant Achille n’aurait pas compris grand chose à la preuve par 9... au moins était-il capable de faire trois fois Troie.

    Respectueusement,

    Ludmila

    Répondre à ce message
    • Trois fois Troie : du neuf !

      le 9 septembre 2009 à 22:38, par Christine Huyghe

      Chère Ludmila,

      Pour les lecteurs, permettez-moi de préciser que Priam est
      roi de la ville de Troie dans l’Iliade et que c’est aussi
      le père d’Hector. Sur le fond, vous avez raison : on devrait toujours citer Homère, par exemple comme dans ce billet. Malheureusement je ne connais pas assez bien l’oeuvre d’Homère, et encore moins les mathématiques homériques pour me permettre de le citer. Merci à vous de me signaler cette anecdote autour de la mort d’Hector.

      Cordialement,

      Répondre à ce message
    • Trois fois Troie : du neuf !

      le 10 septembre 2009 à 18:51, par François Sauvageot

      Bonjour,

      ah ! La belle Hélène ! Elle était jouée l’an passé à Nantes dans un décor hollywoodien, Pâris en aviateur et quelques mots fameux (Calchas se plaignant de ne pas pouvoir travailler plus pour gagner plus dans ces conditions ... ou encore le choeur s’émouvant de la bravitude d’Achille).

      Pour en revenir à Achille, à quoi peut bien servir de connaitre la preuve par 9 quand on se bat à « un contre mille, un contre mille, un contre mille » ? À vérifier que, modulo 9, on se bat en fait à un contre un ?!

      Achille fait trois fois Troie, tandis que Ménélas fait trois fois Hélas ! Pis, il est l’époux de la reine, pou(x) de la reine, pou(x) de la reine. À choisir, je préfèrerais sans doute être une fourmi.
      Ou le roi barbu, avec ses trois filles ... mais vu leur destinée, je ne suis pas sûr de l’envier.

      Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.