19 novembre 2009

9 messages - Retourner à l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Science et grand public

    le 23 novembre 2009 à 22:14, par Damien Calaque

    Bonsoir François,

    je ne dis pas que le visiteur n’a rien à apprendre au savant lors de la fête de la Science (ou à l’occasion de toute autre rencontre). Il me semble simplement (mais je peux me tromper) un peu réducteur de s’arrêter là. Il m’est arrivé d’être un visiteur lambda (je ne vois aucun mépris dans cette expression) et j’apprécie de me trouver dans la situation de celui qui vient recevoir quelquechose (même si, ponctuellement, il peut arriver à celui qui est supposé recevoir de donner).

    Je n’ai pas écrit qu’il y a un ordre total sur les connaissances mathématiques. En revanche je trouve hypocrite de prétendre que les mathématiciens n’en savent pas plus que la moyenne dans leur domaine. Oui, il y a un ordre partiel, et quand je lis certains articles sur IdM j’ai bien conscience (sans en prendre ombrage) que plusieurs personnes en savent beaucoup plus que moi ! Il me semble que pour s’écarter du relativisme, il est nécessaire d’accepter de hiérarchiser les savoirs et les connaissances.

    Enfin, et pour dissiper tout malentendu, comprendre et savoir expliquer ne rend bien entendu personne plus « pertinent » (je ne suis pas certain de comprendre ce que cela signifie dan sce contexte, ni même si cela a un rapport avec ce dont nous parlons).

    Amitiés,

    Damien

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.