3 janvier 2010

23 messages - Retourner à l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Manque de temps

    le 18 janvier 2010 à 16:17, par barbara

    Dans un monde ideal, on ne laisserait pas les jeunes femmes (et hommes !) decrocher de la recherche.

    * On devrait pouvoir commencer la carriere comme un postdoc « light », avec la possibilite de participer a des recherches collectives plutot qu’individuelles. Ca eviterait decrochages et deprimes, baisse de confiance, d’estime de soi, etc (pas specifiques aux femmes mais frequents de retour de conge maternite !)

    * Les universitaires (ca ne marche pas pour les CR) devraient pouvoir beneficier de droit d’un semestre sans enseignement apres chaque grossesse (et donc d’une annee au total sans cours en comptant la periode de conge). Ca eviterait les decrochages et permettrait de concilier un peu mieux toutes les obligations.

    * Le temps, le temps... Moi je suis ravie d’avoir fait mes enfants a l’age ou je les ai faits , et je ne pense qu’a recommencer, meme si j’ai aussi envie de faire plein de maths (mais quand ?), une HdR rapidement, et passer prof rapidement. Sauf que la nature fait que certaines choses se reportent, d’autres moins bien.

    * Combien de colleguEs sont bloquees Mdc dans certaines universites, faute de mobilite. Et le labo n’a aucun interet a les recruter PR en local, au risque de se faire taper sur les doigts par le CNRS, puisque de toute facon, elles sont la, mures scientifiquement comme des profs, et font donc un boulot de prof avec la consideration donnee aux mdc.
    Le non recrutement local, je trouve ca parfait en tant que mathematicienne, pur esprit, mais en pratique atroce en tant que femme et mere. Comme dirait une amie et collegue brestoise, le non recrutement local au passage PR, c’est plus facile quand on est mdc en region parisienne...

    * Si dans chaque procedure de selection (delegation, prime, promotion, recrutement) on attribuait une annee blanche sur le CV par enfant, ca aiderait les femmes a retrouver un peu d’estime pour leur CV !

    * Encore entendu parler de Laure St Raymond a la radio aujourd’hui, qui arrive a concilier recherche et enfants. Aargh, c’est agacant ! Si on le prend comme ca, Marie Curie aussi, a reussi, et alors ?

    * Avez vous feuillete un magazine recent intitule « le Pouvoir des mathematiques ». Independemment du titre, que scientifiquement je trouve contestable, j’ai ete choquee de ne trouver qu’une seule femme dans les 20 ou 30 matheux qui ecrivaient dedans (I Daubechies). J’ai l’esprit deforme, en ce moment, mais tout de meme...

    Bien cordialement

    Barbara

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.