23 juillet 2010

8 messages - Retourner à l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Chapelles

    le 14 août 2010 à 19:00, par Rémi Peyre

    A contrario, j’entendais récemment professeur d’une “petite” université voir l’interdiction de fait des « chapelles », ou plus exactement (dans son propos) des « écoles de pensée », comme un gros handicap pour les petites structures. Selon lui en effet, et l’argument m’avait paru intéressant, la seule chance pour une petite fac provinciale de faire de la bonne recherche est de se spécialiser sur quelques domaines précis plutôt que de viser à trop de généralité ; or cela est difficile quand on ne peut pas garder les thésards qu’on a formés...

    Un autre argument avancé, plus subtil mais sans doute très pertinent, est que le brassage, qui permet initialement de découvrir de nouveaux modes de fonctionnement, a à terme pour effet d’homogénéiser celles-ci dans un melting-pot, détruisant à terme ce qui en faisait l’intérêt initial. Pour parler en termes darwinistes : quand on regroupe les niches écologiques, on obtient une espèce plus performante, mais qui se fait dézinguer à la première crise.

    Ces éléments de réflexion ayant peu été abordés dans l’article, je pense qu’il est intéressant de les mentionner. À titre personnel, j’avoue détester autant le déménagement perpétuel que le mandarinat...

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.