10 octobre 2010

5 messages - Retourner à l'article
  • « La grande arnaque du réchauffement global »

    le 12 octobre 2010 à 08:49, par parisse

    Je me permets de donner quelques précisions sur le modèle présenté. D’abord je pense qu’il serait plus réaliste de faire apparaitre la hausse de CO2 anthropique (qui a débuté il y a environ 200 ans) au maximum de CO2 (et non presque au minimum comme dans l’exemple), ça donnerait une idée plus réaliste de notre situation.
    Ensuite, il est peut-être utile de rappeler aux lecteurs que la période du forçage sinusoidal, pris comme étant 2*pi ici, correspond dans la théorie de Milankovitch à des échelles de temps de dizaines de milliers d’années (le forçage astronomique comprend un développement en série de Fourier avec des périodes fondementales proches de 20 000 ans pour la précession, 41 000 ans pour l’obliquité et 100 000 ans pour l’excentricité).
    Les termes « de friction » -0.01*T et -0.01*C se justifient par observation des carottes glaciaires, mais aussi par des considérations de physique : en effet le rayonnement émis par la Terre est proportionnel à T^4 (plus la température est élevée plus la Terre émet de l’énergie ce qui aura tendance à faire diminuer la T), et l’océan (qui contient environ 50 fois plus de C que l’atmosphère) exerce une « force de rappel » si le taux de C atmosphérique varie (par des lois d’équilibre à la surface de l’océan). On peut donc voir le modèle sans forçage sinusoidal comme le linéarisé du climat au voisinage d’une valeur de (T,C), et quantifier (au moins en ordre de grandeur) les constantes pour aboutir à un modèle un peu plus réaliste, que l’on peut enfin améliorer en tenant compte de paramètres supplémentaires, en particulier l’évolution de la cryosphère.

    Répondre à ce message
  • « La grande arnaque du réchauffement global »

    le 13 octobre 2010 à 08:44, par Serma

    N’y aurait-il pas une faute de frappe dans la description des points A, B, C et D dans le diagramme simplifié ?

    Il est écrit : « il se produit grosso modo ceci : au temps A, le cycle naturel a pour effet de faire baisser la température, mais pas de beaucoup ».

    Je verrais plutôt : « il se produit grosso modo ceci : au temps A, le cycle naturel a pour effet de faire MONTER la température, mais pas de beaucoup ».

    Répondre à ce message
  • « La grande arnaque du réchauffement global »

    le 18 octobre 2010 à 08:07, par Marc JAMBON

    Votre article est très intéressant, il peut laisser penser que nous sommes dans un cycle naturel de réchauffement. J’ajouterais pour ma part qu’il existe une loi universelle, la loi de l’action et de la réaction, qui s’appelle loi de Le Chatelier en physique, mais qui s’applique partout, en chimie, biologie économie, sciences sociales etc... Pour ce qui est de l’augmentation de CO2 dans l’atmosphère, admettons que cela produise un effet de serre et qu’il y ait élévation de température, l’élévation de température entraînera plus d’évaporation, donc plus de nuages qui finiront par retomber sous forme de pluie ; plus d’humidité, de chaleur et de gaz carbonique, voilà tous les ingrédients pour développer la végétation qui à son tour absorbera plus de gaz carbonique par photosynthèse.

    Répondre à ce message
    • « La grande arnaque du réchauffement global »

      le 20 octobre 2010 à 22:51, par Damien Calaque

      Votre article est très intéressant, il peut laisser penser que nous sommes dans un cycle naturel de réchauffement.

      Il me semble que vous faites un contresens.

      J’ajouterais pour ma part qu’il existe une loi universelle, la loi de l’action et de la réaction, qui s’appelle loi de Le Chatelier en physique, mais qui s’applique partout, en chimie, biologie économie, sciences sociales etc...

      Les théories réductionnistes et totalisantes sont rarement scientifiques.

      Par ailleurs la loi en question ne dit pas ce que vous lui faites dire : par exemple, elle est « applicable dans le cadre d’un déplacement d’équilibre, et non pas d’une rupture d’équilibre ».

      Enfin, le climat est tout sauf un système physico-chimique en état d’équilibre.

      Pour ce qui est de l’augmentation de CO2 dans l’atmosphère, admettons que cela produise un effet de serre et qu’il y ait élévation de température

      Le CO2 est un gaz à effet de serre. Point. Même les climato-sceptiques ne remettent pas cela en cause.

      l’élévation de température entraînera plus d’évaporation, donc plus de nuages qui finiront par retomber sous forme de pluie ; plus d’humidité, de chaleur et de gaz carbonique, voilà tous les ingrédients pour développer la végétation qui à son tour absorbera plus de gaz carbonique par photosynthèse.

      Ce scénario est-il étayé par des observations ? Pourquoi y aurait-il une augmentation des précipitations ? En combien de temps aura lieu le « retour à la normale » ? Passera-t-on par des « transitions de phases » brutales accompagnées de phénomène climatiques extrêmes, ou les choses se produiront-elles en douceur ? Le café du commerce, c’est par où ?

      Répondre à ce message
  • « La grande arnaque du réchauffement global »

    le 23 juin 2014 à 12:11, par interrogations

    Bonjour,
    Je suis novice dans ce domaine et j’ai quelque questions car je m’etonne d’une des hypotheses qui servent a la construction de ce modele mathematique et de la simplicité de celui-ci.
    S’il est acté que le CO2 augmente apres l’augmentation de la temperature, cela semble etre un fait dans cet article, 1/ pourquoi faire varier la temperature par une variation du CO2 (on voit au point C que la temperature commence de diminuer alors que le CO2 est en forte augmentation)
    2/ pourquoi le modele mathemathique ne prend pas en compte les autres parametres qui agissent sur la temperature ?
    3/ pourquoi n’y a t-il pas de prise en compte d’une erreur dans ce modele ? connaissons nous aujourd’hui tous les parametres qui agissent sur la varitation de temperature ? savons nous les quantifier ? en % ?
    Merci de prendre le temps de repondre a mes questions.
    Bonne journée

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.