9 décembre 2010

5 messages - Retourner à l'article
  • Enseignement : le diable est dans les détails

    le 11 décembre 2010 à 12:42, par MathOMan

    Malheureusement la réalité est encore pire : on dit aux élèves, qui viennent de digérer la notion de primitive, qu’il existe une unique primitive de 1/x qui vaut 0 en 1, puis on définit exp comme sa fonction réciproque.

    Répondre à ce message
  • Enseignement : le diable est dans les détails

    le 12 décembre 2010 à 20:20, par ducanh

    Bonjour,

    Pourquoi « des » petites ou grandes idées ?

    Sur le contenu de l’article : je reconnais le même problème dans mon pays.

    Merci pour votre article.

    Répondre à ce message
    • Enseignement : le diable est dans les détails

      le 14 décembre 2010 à 11:11, par Jacques Lafontaine

      ``de" c’est plus littéraire, mais un billet peut s’écrire en style parlé !

      Pour revenir au fond, j’ai sous les yeux

      Introductory mathematics

      through science and applications
      de John Berry et autres, Cambridge University Press

      Le chapitre 2, consacré à l’exponentielle, est un modèle du genre ;

      Tout en étant opposé à une vision utilitaire des mathématiques, je ne boude pas les exposés attractifs
      sous prétexte qu’il sont motivés par des questions physiques ou biologiques.

      Répondre à ce message
  • Enseignement : le diable est dans les détails

    le 30 août 2011 à 15:02, par arnaudpi2

    ln(2) est-il réellement au dénominateur de l’exponentielle ?

    Répondre à ce message
    • Enseignement : le diable est dans les détails

      le 30 août 2011 à 15:24, par Jacques Lafontaine

      désolé, il est au numérateur !

      d’ailleurs, l’utilisation directe des puissances de 2 permet d’éviter ce genre de faute.

      Amicalement

      jacques

      Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.